SERVICES A L'INTENTION DES JEUNES TRAVAILLEURS DU SEXE :

Enfants victimes d'exploitation sexuelle


Le présent guide contient de l'information générale et n'a pas pour objet de fournir des avis juridiques. Pour obtenir de l'aide juridique, vous êtes priés de communiquer avec un avocat. (Version PDF, 559 ko, Aide PDF)

Jennifer Berry,
specialiste de l'exploitation sexuelle des enfants,
Services de protection des enfants

Symposium fédéral – le 27 avril 2009
Hôtel Crowne Plaza
101, rue Lyon, Ottawa


La stratégie manitobaine

La stratégie manitobaine a été lancée en décembre 2002.
Les ministères et organismes participants travaillent sur des initiatives précises faisant partie de la stratégie.

  • Justice
  • Services à la famille et Logement
  • Santé
  • Éducation, Citoyenneté et Jeunesse
  • Direction générale de la condition féminine
  • Affaires autochtones et du Nord
  • Enfants en santé Manitoba
  • Le programme Transitions, Education and Resources for Women (TIRF) de New Directions
  • Child Find Manitoba
  • Ma Mawi Wi Chi Itata Centre
  • Réseau RESOLVE de l’Université du Manitoba

Services et programmes communautaires de la stratégie manitobaine

  • Projet d’action communautaire - On a élargi un projet d'action communautaire visant à réduire le nombre de jeunes qui s'enfuient des établissements de soins en résidence et qui sont beaucoup plus susceptibles d'être victimes d'exploitation sexuelle.
  • Maison de transition sûre - Honouring the Spirit of our Little Sisters, une maison de transition sûre de six lits située à Winnipeg, est gérée par le Ma Mawi-wi-chi-itata Centre Inc. Cette maison aide les adolescentes et les jeunes transgenres (âgés de 13 à 17 ans) qui ont été victimes d'exploitation sexuelle et qui sont à risque de continuer d'être exploités.
  • Établissement de soins en résidence pour enfants - Services à la famille et Logement Manitoba a récemment conclu une entente avec Marymound Inc. pour améliorer Rose Hall, un établissement de soins en résidence pour enfants, afin de fournir des services spécialisés à des adolescentes âgées de 13 à 17 ans qui sont victimes d'exploitation sexuelle.
  • Formation pour les parents de famille d’accueil et d’autres travailleurs - Une formation spécialisée intensive est maintenant offerte aux parents de famille d'accueil et à d'autres travailleurs de première ligne qui ont des rapports avec des enfants et des jeunes victimes d'exploitation sexuelle.
  • Ressources spécialisées en matière de placement en famille d'accueil – Ressources spécialisées en matière de placement en famille d’accueil d’enfants de 8 à 12 ans victimes d’exploitation sexuelle.
  • Projet de recherche en matière de soutien aux élèves - Ce projet vise à déterminer les besoins des jeunes autochtones qui viennent des régions du Nord pour vivre à Winnipeg dans le but de poursuivre leurs études ou pour toute autre raison. L'organisme Kani Kanichik effectue ce projet de recherche.
  • Programme TERF – Ce programme offre de l’aide pour la transition des adolescentes et des jeunes transgenres victimes d'exploitation sexuelle.

Ressources et éducation

  • Ressources en matière de sensibilisation à l'exploitation sexuelle des enfants – La création de ressources en matière de sensibilisation à l'exploitation sexuelle des enfants a été entamée à la grandeur de la province.
  • Ressources d’apprentissage à l’école - Deux groupes communautaires, Child Find Manitoba (stratégies de sécurité personnelle) et Ndaawin (stratégies de prévention adaptées à la culture) ont créé de nouvelles ressources d'apprentissage à l'école axées sur la prévention de l'exploitation sexuelle des enfants. Toutes les écoles manitobaines auront accès à ces ressources.

Administration

  • Coordonnateur provincial - Un coordonnateur provincial a été embauché en janvier 2003 pour coordonner la mise en oeuvre de la stratégie manitobaine.
  • Recherche et évaluation - La Direction générale de la condition féminine du Manitoba et le réseau RESOLVE (de l'Université du Manitoba) ont mis sur pied un sous-comité d'évaluation et de recherche pour la stratégie manitobaine.
  • Partenariats et comités - L'établissement de partenariats avec des services communautaires existants liés à l'exploitation sexuelle des enfants (plus particulièrement à Winnipeg) a commencé, de même que le travail en comité effectué avec ces services. Ces partenariats comprennent des liens avec des organismes ou programmes tels Child Find Manitoba, Salvation Army Prostitution Diversion Program, West End Biz, Service de police de Winnipeg, Operation Go Home, Street Connections, Thunderbird House, Ndaawin, les Aînés autochtones et autres.
  • Coordination communautaire - Un sous-comité de coordination communautaire vient de commencer à élaborer et à superviser un plan de coordination plus structuré pour les organismes communautaires qui ont des rapports avec des jeunes victimes d'exploitation sexuelle à Winnipeg.
  • Mise en oeuvre - L'équipe de mise en oeuvre intergouvernementale, sous la direction de Services à la famille et Logement Manitoba, a continué à se rencontrer régulièrement et à faire avancer la stratégie manitobaine.

Stratégie du Manitoba : 2e phase

  • Secours-rue – Coordonnera les efforts déployés sur le terrain par plus d’une dizaine d’organismes dont la police, les travailleurs des services externes, les travailleurs des Services à l’enfant et à la famille (SEF) chargés des enfants fugueurs ou disparus, et les travailleurs du système d’admission des SEF.
  • Secours-rue Nord – Le nouveau coordonnateur d’approche communautaire mettra en rapport les parties intéressées et la GRC, avec une attention particulière portée aux fugueurs.
  • Voies de sortie – Huit programmes de sortie de l’exclusion seront créés ou renforcés :
  • un pavillon de ressourcement sûr en milieu rural ayant pour but de stabiliser et d’apaiser les jeunes les plus hostiles au changement;
  • un groupe d’intervention contre la traite des personnes, comprenant le personnel des services frontaliers, des services de police et de Travail et Immigration, ainsi que des fournisseurs de services, en vue d’offrir un réseau de soutien aux victimes;
  • le projet : « Révélé au grand jour », qui vise à coordonner et à améliorer les ressources pour les garçons victimes d’exploitation sexuelle;
  • un financement provincial qui permettra de conserver un programme de mentorat pour les jeunes victimes d’exploitation sexuelle;
  • un camp de diversion de la prostitution comportant des améliorations, à savoir de l’aide pour obtenir des documents d’identification personnelle, un logement et un traitement contre la toxicomanie;
  • un centre des enfants victimes, offrant aux victimes de sévices un guichet unique pour recevoir des services judiciaires, médicaux, de protection de l’enfance et de santé mentale;
  • une formation expérientielle, basée sur un projet pilote d’un an, qui continuera cette année grâce à un financement provincial, afin que des femmes autrefois victimes d’exploitation sexuelle puissent aider les jeunes à se sortir de cette exploitation et à ne pas y retomber;
  • une formation destinée aux policiers, aux parents nourriciers, aux travailleurs de la protection de l’enfance et aux travailleurs en toxicomanie, afin que les jeunes exploités sexuellement reçoivent l’aide dont ils ont besoin.

Prevention - cinq programmes aideront à empêcher les jeunes vulnérables de tomber dans l’exploitation sexuelle :

  • une maison comptant 12 lits et offrant des services de soutien pour les jeunes les plus à risque de tomber dans l’exploitation sexuelle;
  • le financement d’un programme de « camarade », fondé sur une initiative déjà mise à l’essai pour les personnes vulnérables arrivant depuis peu de collectivités éloignées;
  • le programme Priorité jeunesse, qui sera tout d’abord essayé et mis en place dans les garderies et qui aide à prévenir les mauvais traitements par des bénévoles ou des employés;
  • une stratégie « Briser le silence » pour renforcer l’action communautaire par rapport àl’inceste;
  • un programme scolaire appelé « The Lodge Teachings » appuyé par un financement provincial.

Nouvelle sensibilisation du public - comprend trois campagnes :

  • la semaine annuelle pour l’arrêt de l’exploitation sexuelle des enfants;
  • le site Web stoppezlaprostitutionjuvenile.ca;
  • la pornographie juvénile est de la violence faite aux enfants.

Accentuation de la responsabilité des délinquants - Six stratégies vont déstabiliser davantage le marché de l’exploitation :

  • un coordonnateur des poursuites spécialisé pour assurer davantage les résultats des affaires;
  • la première loi sur les jeunes artistes du spectacle au Canada qui protège les enfants contre l’exploitation sexuelle, y compris les jeunes mannequins;
  • la dénonciation obligatoire de la pornographie juvénile, encore une première au Canada, afin d’augmenter les interventions de la police et des SEF;
  • une nouvelle stratégie de poursuites des SEF, grâce à un effort entre la police et les services de protection de l'enfance pour cibler les prédateurs qui accueillent les fugueurs ou qui portent atteinte au bien-être d’enfants à leur charge;
  • le programme de « l’école pour les clients des prostituées » le plus ferme d’Amérique du Nord, comptant dix séances de suivi hebdomadaires, un nouveau volet de service communautaire et une augmentation de 33 % des droits de participation au programme;
  • une campagne multilingue offerte dans neuf langues, « l’heure juste », afin de savoir comment parler sans détours aux prédateurs au sujet des conséquences de leurs actions.

Personne-liaison

Date de modification :