Les jeunes victimes et leur expérience avec le système de justice pénale : Service de police d'Ottawa

This guide contains general information only and is not intended as legal advice. For legal advice, contact a lawyer. (PDF Version, 175 kb, PDF Help)

Changer les choses au quotidien.

Sergente-chef Gina Rosa
de police d'Ottawa, Section des agressions sexuelles et de la violence envers les enfants
http://www.sexualassaultvoices.com/

Section des agressions sexuelles et de la violence faite aux enfants

Le graphique suivant montre lorganigramme de la Section des agressions sexuelles et de la violence faite aux enfants, qui comprend un sergent-chef, un gestionnaire de bureau, un gestionnaire de cas et douze enqujteurs.

Domaines de responsabilité de la Section des agressions sexuelles et de la violence faite aux enfants

  • Agressions sexuelles à l’endroit des adultes
  • Agressions sexuelles à l’endroit des enfants
  • Violence physique faite aux enfants (notamment, la négligence, l’abandon, etc.)
  • Actions indécentes
  • Ceci représente l’essentiel de la charge de travail, mais cette Section s’occupe également…
  • Des décès de jeunes enfants (responsable de l'Unité des crimes graves)
  • Des enlèvements par un tiers (non par un des parents) (partenaires violents et questions relatives à la garde, etc.)
  • Des personnes et des véhicules suspects (peut-être de nature sexuelle)
  • Du registre des délinquants sexuels
  • Des demandes de déclaration de délinquant dangereux ou à contrôler
  • De la formation interne

Partenaires

  • Services d’aide à l’enfance
  • Services nationaux des enfants disparus (GRC)
  • Unité de la criminalité technologique (service de police d’Ottawa)
  • Communications directes avec le National Center for Missing and Exploited Children
  • Programme Alerte Amber de l’Ontario

Protocole sur les agressions sexuelles

En octobre 1996, à Ottawa, plusieurs organisations déterminées à collaborer en vue d’apporter une réponse communautaire efficace à la violence sexuelle ont formé un comité appelé le Comité de protocole; le 1er janvier 1998, le Protocole sur les agressions sexuelles a été adopté.

Partenaires du Protocole :

Programme pour adultes de soins aux victimes d’agressions sexuelles et d’abus par un partenaire de l’Hôpital d’Ottawa.

*Fonctionne à partir de l’Hôpital d’Ottawa, Campus Civic, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7
*Donne des soins immédiats aux victimes et aux survivants d’une agression sexuelle
*Offre des services d’aide et de counselling continus pendant une durée d’un an maximum

  • Bureau du substitut du Procureur général
  • Programme d’aide aux victimes et aux témoins
  • Unité des services aux victimes d'actes criminels et des situations d'urgence
  • Centre d’aide aux victimes d’agressions sexuelles
  • Centre d’aide aux victimes de viol d’Ottawa
  • Programme de soutien pour enfants et jeunes témoins

Autres partenaires communautaires :

  • Center for Treatment of Sexual Abuse and Childhood Trauma
  • Services à la famille
  • Centres de santé communautaire
  • Services pour femmes immigrantes
  • Projet pour hommes
  • Etc…

Violence faite aux enfants

La Section des agressions sexuelles et de la violence faite aux enfants est également chargée d’enquêter sur Toutes les affaires de violence faite aux enfants conformément au :

[TRADUCTION] Protocole relatif aux enquêtes sur la maltraitance envers les enfants et les jeunes de la région d’Ottawa

Les partenaires du Protocole sur la violence faite aux enfants

  • Société d’aide à l’enfance d’Ottawa
  • Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario
  • Ottawa-Carleton Catholic School Board
  • Conseil scolaire du district d’Ottawa-Carleton
  • Deux conseils scolaires de langue française d’Ottawa

Toutes les enquêtes menées en collaboration avec la Société d’aide à l’enfance et les services d’aide aux enfants, aux jeunes et à leurs familles sont effectuées de façon à respecter les différence culturelles, religieuses et linguistiques.

Procédure relative aux enquêtes

Procédure relative aux enquêtes

Données de 2010 relatives aux agressions sexuelles et à la violence faite aux enfants

Même s’il n’y a aucune répartition globale des infractions commises en 2010, on sait que les enquêteurs de cette unité se sont vu confier un total de 935 dossiers.

Date de modification :