Équipe d'intervention en cas de maltraitance envers les aînés

(Version PDF, 867 ko, Aide PDF)

Colloque fédéral de la Semaine nationale de sensibilisation aux victimes

Sergent int. Graeme Smiley
Service de police de Calgary
Unité des conflits familiaux
Le 7 avril 2014

Ligne d'aide – maltraitance envers les aînés (403)705-3250

Logos

Muppet

Unité des conflits familiaux

Unité des conflits familiaux

  • HomeFront
  • Sergent d'état major
  • Détective (Enquêtes internes)
  • Évaluation des risques à l'accueil (2)
  • Sergent (Équipe d'intervention – conflits familiaux)
    • 8 équipes de : 1 constable, 1 travailleur social (partenariat avec Closer to Home et HomeFront) )
  • Sergent (Équipe d'intervention – maltraitance envers les aînés)
    • 2 équipes de : 1 constable, 1 travailleur social (partenariat avec les Services à la famille de Calgary et le The Kerby Centre)
  • Sergent (Équipe d'enquête)
    • 4 équipes de : 2 constables
    • Constable (Liaison tribunaux de la famille)
  • Sergent (Équipe d'exécution et de gestion des récidivistes)
    • 1 équipe de : 4 constables

Service de police de Calgary
Continuum de la prévention et de la réduction du crime

  • Prévention de la criminalité & sensibilisation
  • Réduction de la criminalité, intervention précoce et traitement
  • Exécution

Le succès se mesure par la diminution du nombre d'appels aux Services à la famille et de la violence familiale.

Continuum de la prévention et de la réduction des conflits familiaux

Prévention et sensibilisation

  • Start smart and Stay safe
  • Youthlink
  • Programme d'intervention et de sensibilisation précoces
  • Équipe d'intervention – conflits familiaux

Réduction et traitement

  • HomeFront Travailleurs sociaux
  • Équipe d'intervention en cas de maltraitance envers les aînés
  • Équipe de lutte contre la violence familiale (enquêteurs)

Exécution

  • Équipe de gestion des délinquants récidivistes et d'exécution
  • Agent de liaison – tribunal interne

Comment en sommes-nous arrivés là?

  • Équipe d'intervention en cas de maltraitance envers les aînés (EIMA).
  • Un manque dans la Réponse coordonnée de la communauté à la maltraitance envers les aînés.
  • Les membres de l'EIMA…
    • le service de police de Calgary (exécution de la loi)
    • les services à la famille de Calgary (travail social)
    • Kerby Centre (refuge, ligne d'aide)
  • … ont uni leurs forces pour former un partenariat. Un programme pilote de 3 ans a été lancé en 2011.

Qu'est-ce que la maltraitance envers les aînés?

  • Pour les besoins de l'attribution des dossiers, l'EIMA définit la maltraitance selon les critères suivants :
    • La victime âgée de 65 ans ou plus.
    • La victime habite dans la ville de Calgary.
    • L'agresseur présumé est une personne en qui la victime a confiance.
    • On pense qu'une infraction criminelle a été ou est commise.

Qui fait partie de l'équipe? ?

  • 3 policiers à temps plein
  • 2 travailleurs sociaux à temps plein
  • 1 coordonnateur à l'accueil (Kerby Centre)
  • 1 infirmière à temps partiel
  • 1 intervenant en développement communautaire à temps partiel

Éléments importants

  • Dans la Réponse coordonnée de la communauté à la maltraitance envers les aînés
  • Enquête – Équipe d'INTERVENTION
    • Justice pénale, planification de la sécurité des victimes, gestion de la victime et du délinquant, renvoi en droit civil, services sociaux.
    • Continuité du service et du soutien au client.
  • Ressource pour les autres professionnels.
  • Sensibilisation accrue à la maltraitance envers les aînés; question importante.

Faits

  • L'EIMA a ouvert 135 dossiers de maltraitance envers les aînés en 2013. Plus de 400 dossiers ont été ouverts depuis le début du pilote.
  • Types d'abus ayant fait l'objet d'enquêtes : négligence, violence physique, abus sur le plan financier, violence verbale, violence psychologique, gestion des médicaments, agression sexuelle.
  • Accusations : agression, menaces, extorsion, harcèlement criminel, fraude, vol, non-respect des conditions imposées par le tribunal.
    • Note : les abus financiers sont omniprésents dans toutes les formes de maltraitance envers les aînés.

Enjeux – juridiques et autres

  • Capcité mentale des victimes – actuelle et récente
    • Signature de documents, déclarations et témoignages
  • Consentement
  • Rétractation/reconsidération – « porte ouverte »
  • Affaires de famille – indépendance limitée des témoins
  • Affaires civiles ou criminelles
  • Manque de jurisprudence

Rôle du travail social

  • Services de counselling sur le réaménagement
  • Renvois à des partenaires ou des organismes communautaires
  • Orientation et accompagnement devant les tribunaux, comptes rendus
  • Information pour la famille/l'aidant
  • Évaluation du risque
  • Gestion du délinquant

Sources de renvois

  • Home Care
  • Réseau The Way-In
  • Calgary Seniors Resource Society
  • Programmes de la ville de Calgary – liens vers les sites de la ville
  • Services de santé de l'Alberta
  • Services de soutien communautaire en santé mentale
  • Aide juridique/orientation juridique – Centre du droit des aînés
  • Bureau du tuteur et curateur public
  • Kerby Centre
  • Organismes communautaires ethnoculturels

Exemple de cas

  • Immigrant parrainé de 80 ans atteint de démence.
  • Allégations de négligence, de violence verbale, mentale, émotionnelle et physique.
  • Épuisement de l'aidant, problèmes familiaux, toxicomanie et perte d'emploi chez le délinquant.

Intervention

  • Rencontre avec Home Care et le médecin de famille. Établissement d'un plan de soins pour aider le client.
  • Collaboration entre l'EIMA et la Chinese Elderly Citizens Association of Calgary.
  • Hospitalisation.
  • Counselling pour aider le client à obtenir de l'aide financière.
  • Sensibilisation de la famille à la démence et gestion du délinquant.
  • Transition vers un centre de soins de longue durée.
  • Tutelle et curatelle (tuteur et curateur public).

Aide aux victimes

  • Mort/traumatisme – point de contact/d'accès unique :
    • Déclencheur possible de problèmes sous-jacents/dépendance.
    • Rapport de police qui porte uniquement sur la situation en cause.
    • Taux de suicide plus élevé en proportion chez les adultes plus âgés.
  • Cas typique de maltraitance envers un aîné :
    • Parent adulte qui habite avec un parent plus âgé.
    • Parent adulte qui souffre de troubles mentaux, de problèmes de dépendance, a des démêlés avec la justice pénale ou qui vient d'une famille dysfonctionnelle.
    • Maltraitance minimisée/sous-déclarée.
  • Soutien au tribunal

Nous avons tous un rôle à jouer

  • « REVF + »:
  • REVF = Rapport d'enquête sur la violence familiale
    • À quelle fréquence voyez-vous votre médecin?
    • Qui est votre médecin?
    • Comment vous procurez-vous/renouvelez-vous vos médicaments?
    • Y a-t-il des gens qui peuvent se déplacer pour vous aider?
      • p. ex. : Home Care, travailleurs sociaux, Faith leaders, amis
  • Qui s'occupe de l'entretien?
    • Ménage, épicerie, soins personnels
  • De quoi avez-vous le plus peur en ce moment?

Communautés diversifiées

  • « Pas au sein de ma communauté … »
  • « Dans ma communauté, nous respectons les personnes âgées »

Merci

Sergent int. Graeme Smiley
Service de police de Calgary
Unité des conflits familiaux
Équipe d'intervention en cas de maltraitance envers les aînés
Tél. (403) 428-2245
Cell. (403) 703-7909
gsmiley@calgarypolice.ca
Elder Abuse Resource Line: (403)705-3250

Date de modification :