Colloques 2015

Colloque de la région du capital nationale

Présentations du symposium

Conférencier principal

Photo de Sheldon KennedySheldon Kennedy a porté les couleurs de trois équipes en huit ans de carrière au sein de la LNH, mais il s'est illustré en décidant courageusement de porter plainte à la police au sujet de l'agression sexuelle qu'il a subi pendant cinq ans. Son entraîneur de la Ligue de hockey junior majeur a été accusé d'agressions sexuelles.

Sheldon est devenu une source d'inspiration pour des millions de survivants et de survivantes à travers le monde et il défend les droits des enfants en faisant preuve d'engagement et de franc-parler. Son histoire a inspiré un film qui a reçu un prix et il a été l'invité d'émissions telles qu'Oprah, Nightline du réseau ABC, W-5 et The Fifth Estate, et il a été nommé vedette de l'actualité canadienne en 1997. En 1998, Sheldon a traversé le Canada en patins à roues alignées pour sensibiliser la population à la violence faite aux enfants, et il a remis la totalité de la somme (1,2 million de dollars) au programme ÉduRespect de la Croix-Rouge canadienne. En 2006, Sheldon a écrit « Why I Didn't Say Anything », un récit prenant qui détaille les nombreuses répercussions psychologiques de la violence. Il a reçu plusieurs prix en reconnaissance de son travail inlassable, notamment le prix humanitaire de la Banque Scotia, un doctorat honorifique en droit del'Université Fraser Valley, le titre de citoyen de Calgary de l'année 2012, le prix humanitaire de la David Foster Foundation en 2014 et, en 2015, Sheldon a été nommé membre de l'Ordre du Canada. Il a influencé des changements à la législation canadienne, et il a porté son message au Comité international olympique et au Sénat américain. Sheldon est membre du conseil d'administration du Sheldon Kennedy Child Advocacy Centre, le premier en son genre au Canada à offrir des services complets et intégrés aux victimes de violence pendant l'enfance.

Sheldon continue de promouvoir le changement social par l'intermédiaire du Respect Group, la société qu'il a cofondée et qui offre une formation habilitante en ligne pour prévenir la violence, l'intimidation et le harcèlement au sein des organismes destinés aux jeunes, des écoles et des milieux de travail.

Colloque de Vancouver

Présentations du symposium

Conférencière principale

Photo de Patricia HungPatricia Hung est la coordonnatrice au soutien des victimes et des témoins du Service de police de Toronto, « coach » certifié du programme « From Heartbreak to Happiness », auteure, conférencière et siège sur de nombreux comités consultatifs.

À titre de mère d'une adolescente victime de meurtre, Patricia a fondé « Coaching Joy », un organisme voué à l'aide et au soutien au deuil. En tant que conférencière, Patricia parle ouvertement du meurtre de sa fille, des défis et des leçons apprises lors de visites à des organismes d'un bout à l'autre du pays.

Les fruits de son travail ont été publiés dans le magazine Canadian Family. Elle est l'auteure de « Seven Helpful Ways to Support Those Who Grieve » et auteure-collaboratrice dans la série de livres à succès « Adventure in Manifesting ».

Colloque de Halifax

Présentations du symposium

Conférencière principale

Photo de Megan WalkerMegan Walker est directrice générale du London Abused Women's Centre (LAWC) depuis 1997. Fervente et passionnée défenseure de la cause des femmes et des filles victimes de mauvais traitements, de prostitution et de la traite des personnes, Megan est l'instigatrice, avec le soutien de son équipe du LAWC, de nombreux projets avant gardistes dont Shine the Light on Woman Abuse et Ontario Silent Witness qui ont donné d'excellents résultats. Le centre est reconnu à l'échelle internationale pour ses efforts visant à mettre fin à la violence perpétrée par des hommes à l'endroit des femmes et des filles.

Megan a à son actif deux mandats de conseillère municipale à la ville de London durant lesquels elle a milité pour la justice sociale et le droit des femmes à l'égalité. Après avoir décidé de ne pas solliciter de nouveau mandat, elle est demeurée active sur la scène politique et a travaillé en collaboration avec tous les paliers de gouvernement. Ses efforts ont débouché sur de nombreux changements politiques dans les domaines judiciaire et législatif.

Ancienne animatrice d'une émission débat radiophonique, Megan est très sollicitée par les médias locaux, nationaux et internationaux, non seulement pour son opinion d'expert sur des enjeux touchant les femmes, mais sur une foule d'autres questions de justice sociale. Sous son leadership, le Centre s'est taillé une place sur la scène internationale dans des dossiers liés à la violence conjugale, à la prostitution, à la pornographie et au harcèlement.

La renommée du London Abused Women's Centre dans le domaine de la violence conjugale a permis à l'organisme d'élargir son champ d'action et de venir en aide à des femmes du monde entier.

Megan s'intéresse de très près au système pénal et elle est l'un des membres fondateurs du Comité consultatif sur la violence conjugale. Elle est également diplômée de la London Police Citizens Academy.

Megan est une survivante du cancer du sein. Elle et son conjoint ont trois filles et un gendre.

Date de modification :