Coup de projecteur sur les personnes handicapées – démarche communautaire de création de collectivité plus sûre

(Version PDF, 946 ko, Aide PDF)

Bonnie L. Brayton
Réseau d'Action des Femmes Handicapées du Canada
20 Avril 2015

Quelques faits – Les femmes et la violence

  • Agression sexuelle des femmes en situation de handicap (FSH) @ un taux deux fois plus élevé que la population générale des femmes Note de bas de page 1 ;
  • Pour les femmes ayant une déficience intellectuelle et les femmes Sourdes, le taux est plus élevé que pour les FSH Note de bas de page 2 ;
  • Près de 80 % des FSH ont été victimes de violence physique par leur partenaire intime comparativement à 29 % des femmes qui n’ont pas de handicap Note de bas de page 3 ; et
  • Les infractions d’ordre sexuel sont le type de violence le plus courant contre les FSH.

Quelques faits - Les hommes et la violence

  • Parmi les hommes ayant une déficience intellectuelle, 32 % à 54 % ont été victimes d’agression sexuelle Note de bas de page 4 .
  • Les hommes adultes en situation de handicap sont victimes d’abus sexuel plus souvent que ceux qui n’ont pas de handicap Note de bas de page 5 .
  • 30 % des survivants d’abus sexuel parmi les hommes au Canada sont des hommes en situation de handicap Note de bas de page 6 .

Quelques faits – Les aîné(e)s et la violence

  • Les personnes en situation de handicap (PSH) âgées de 55 ans et plus – taux de victimisation plus élevé que les personnes dans le même groupe d’âge qui n’ont pas de handicap;
  • Le taux de violence est plus prononcé chez les femmes;
  • Les femmes PSH plus âgées (50,2 %) et 43,4 % des hommes PSH plus âgés – signalent de la violence émotionnel par leur ex-conjoint/partenaire;
  • Si le taux de victimisation demeure constant, on prévoit qu’entre 566 000 et 624 000 adultes plus âgés en situation de handicap seront victimes de crimes.

Définition du handicap

Définition du handicap

"« Le handicap » est le résultat de
l’interaction entre des personnes ayant des
déficiences, des affections ou des maladies
et les obstacles liés à l’environnement et
aux attitudes, qui nuisent à la participation
entière et efficace à la société sur la base de
l’égalité avec les autres."

Déficience et/ou maladie + Environnements et/ou attitudes d’exclusion = Handicap!

Convention de l’ONU sur les droits des personnes en situation de handicap – Faits intéressants

  • Premier traité du 21e siècle sur les droits de la personne;
  • Convention sur les droits de la personne négociée le plus rapidement dans l’histoire de l’ONU
  • Première fois dans l’histoire où la société civile a participé activement à l’élaboration et à la négociation du texte;
  • Première convention sur les droits de la personne avec une dimension de développement social explicite;
  • Avec 150 signataires à partir de janvier 2015 , il s’agit du plus grand nombre de signataires dans l’histoire des conventions de l’ONU.
  • Première fois où le Canada signe une convention le jour d’ouverture

La convention de l’ONU ne définit pas explicitement le handicap – Pourquoi?

Le préambule de la convention stipule:

  • Le handicap est un concept qui évolue

Ces déficiences, affections ou maladies peuvent être ...

  • Permanentes
  • Temporaires
  • Irrégulières ou en alternance
  • Acquises ou le résultat d’une action
  • Incluent les déficiences physiques, sensorielles, psychosociales, neurologiques, médicales et intellectuelles.

Qui sont les personnes en situation de handicap:

  • Les personnes ne sont pas définies par leur marginalité – ce sont des personnes d’abord et avant tout.
  • Le mouvement handicap n’adhère pas au «modèle médical» pour comprendre l’expérience du handicap qui met l’accent sur la déficience de la personne.
  • Le modèle médical met l’accent sur la déviation de la personne de ce qui est «normal».
  • Plutôt que de reconnaître que c’est le manque d’inclusion de la société qui limite l’avantage et l’accès.
  • Le problème n’est pas la déficience, mais plutôt l’invalidité découle des obstacles à la participation égale.

Attention aux étiquettes!

Nous sommes divers!

  • Type de handicap
  • Orientation et identité sexuelles
  • Âge
  • Sexe
  • Pays d’origine/expérience avant d’immigrer
  • Culture
  • Langue
  • Contexte religieux
  • Statut d’immigration
  • Classe économique

…Et comment le handicap est vécu dans chacun de ces contextes

La personne d’abord...

  • Bien qu’il soit utile de comprendre les catégories générales ou les types de déficiences pour pouvoir identifier et aborder des obstacles distincts pour trouver des solutions distinctes...
  • Nous devons comprendre ces catégories dans le contexte des obstacles systémiques, et
  • Nous devons reconnaître l’individualité de chaque personne;
  • Nous devons comprendre qu’il s’agit de vastes catégories qui ne sont pas mutuellement exclusives.

Le langage est important!

  • Personne qui utilise un fauteuil roulant, au lieu de, il est en fauteuil roulant
  • Femme en situation de handicap, au lieu de, Femme handicapée
  • Personne vivant avec la schizophrénie, au lieu de, un schizophrène

Qu’est-ce que l’égalité?

  • Auto-détermination
  • Dignité
  • Autonomie
  • Respect
  • Intégration
  • Vie autonome
  • Participation

Obligation d’adaptation

"Les personnes en situation de handicap ont droit à
des mesures d’adaptation pour recevoir des services
disponibles au public."

Obstacles pour être en sécurité

Pauvreté

Pauvreté signifie :

  • Non qualifié
  • Faible revenu/en chômage
  • Ne peut vivre dans un logement accessible → habitation collective
  • Ne peut se permettre des soutiens l’invalidité ou des soins de santé

Abus

Vit dans des lieux non sécuritaires, dépendant, négligé

En situations d’abuse signifie :

  • Difficile de partir et d’obtenir un meilleur logement
  • Accès limité au recyclage d’apprentissage et à l’éducation
  • Emploi

Remarquez les différents ....

  • Types et formes d’abus
  • Agresseurs
  • Lieux ou endroits où surviennent des abus

Type d’abus – En général

  • Psychologique et verbale
  • Abus du système
  • Refus de services
  • Destruction de biens
  • Financière
  • Sexuelle
  • Physique
  • Racisme et discrimination fondée sur la capacité physique
  • Cyber intimidation

Type d’abus – Vécu par les femmes

  • Psychologique et verbale
  • Abus du système
  • Refus de services
  • Destruction de biens
  • Financière
  • Sexuelle
  • Physique
  • Racisme et discrimination fondée sur la capacité physique
  • Cyber intimidation

Type d’abus – Personnes Sourdes et personnes malentendantes

  • Abus verbal et physique parce que les gens pensent que les personnes Sourdes les ignorent quand elles ne peuvent pas les entendre;
  • Les gens qui ne croient pas les personnes Sourdes ou malentendantes lorsqu’elles leur disent quelles sont leurs limites; ne veulent pas aider, c.-à-d. « elles ont l’air d’être en pleine capacité physique »

Types d’abus – Vécus par des aîné(e)s

  • Manque de soins personnels de la part des soignants comme changer les couches, donner le bain, coiffer les personnes âgées.
  • Abus physique et verbal par des fournisseurs de soins de santé
  • Abus financier – par des membres de la famille
  • Âgisme – besoins perçus comme moins importants à cause de l’âge
  • Abus physique – dans les maisons de soins infirmiers par le personnel et intimidation par d’autres personnes âgées
  • Soignants qui volent les médicaments des personnes âgées
  • Perte d’autonomie à cause des frais médicaux/besoins de soutien – forcés d’aller dans des institutions
  • Surpeuplement et négligence dans les établissements de soins de longue durée
  • Ne sont pas traitées comme des personnes pour comprendre les besoins et le comportement

Types d’abus – Vécus par des hommes

  • Comportement agressif par les préposés/travailleurs de soutien qui fournissent des soins primaires ou des services d’aide à la vie quotidienne :
    • Physique
    • Verbal
    • Émotif
    • Négligence – Refus de service
  • Travailleurs du transport – verbalement, ne fournissent pas le soutien dont les personnes ont besoin, les traitent brutalement
  • Abus dans le secteur des soins de santé – comportement dédaigneux, négligent et traitement physique brutal.
  • Abus sexuel ‐ institutions, préposés

Abus par le système – en général

  • Traitement impoli et irrespectueux par les professionnels de soins de santé et le personnel des hôpitaux;
  • Refus de fournir les services médicaux nécessaires;
  • Traitement brutal entraînant des abus physiques par les fournisseurs de soins de santé;
  • Service impoli et irrespectueux par les travailleurs des refuges et des travailleurs sociaux;
  • Réticence à fournir des services et du soutien;
  • Traitement impoli et irrespectueux par la police et le système juridique; et
  • Réticence à aider les femmes et minimisent les abus.

Les auteurs des mauvais traitements

  • Peuvent parfois être les personnes qui sont en position de fournir des soins, y compris membres de la famille;
  • Soignants payés/travailleurs de soutien;
  • Soins de santé, fournisseurs résidentiels et d’autres services;
  • Conjoints, amis, partenaires (y compris de même sexe); et
  • Travailleurs du transport, préposés aux soins personnels ou interprètes

Pourquoi les personnes ne demandent-elles pas de l’aide?

  • Peur des répercussions;
  • Peur de soulager la douleur;
  • Besoin des services donc, tolérance de l’abus;
  • Pensent qu’on ne les écoutera pas/ou que rien ne changera de toute façon;
  • Il n’existe pas de processus de plainte ou il n’y a personne à qui se plaindre;
  • Les personnes âgées voulaient quitter la résidence mais ne peuvent aller nulle part, c.-à-d. pas d’autre logement; et
  • Les hommes sont « supposés être forts ».

Pourquoi les personnes ne demandent-elles pas de l’aide?

Un monde d'obstacles

  • La police, la famille, les conseillers, les travailleurs des refuges, les avocats, les infirmières, les travailleurs sociaux, le collègues... ne les croient pas.
  • Manque de connaissances sur ce que sont les abus.
  • Manque d’argent.
  • Ne savent pas où aller ou qui peut les aider.

Obstacles physiques – À l’extérieur de l’établissement

  • Lieu – loin des transports en commun et/ou éloigné
  • Les zones pour monter dans les moyens transports et en descendre sont inaccessibles
  • Stationnement – stationnement réservé limité pour les personnes en situation de handicap
  • Les sentiers pour se rendre à l’entrée sont inaccessibles/irréguliers
  • Entrée – entrées principales non accessibles
  • Escaliers
  • L’entrée n’est pas assez large
  • Pas de porte automatique avec bouton d’accès

Obstacles physiques – À l’intérieur de l’établissement

  • Signalisation médiocre – pas d’affiche en Braille ni de commande vocale, trop haute pour voir, prête à confusion;
  • Couloirs et seuils de portes étroits;
  • Salles inaccessibles, c.-à-d. toilettes, bureaux, salles résidentielles

Éléments de pratique inclusive

  1. Adapter l’environnement physique – Immeuble et équipement
  2. Adapter des pratiques de procédures et de processus ou en proposer des nouvelles
  3. Pratique de sensibilisation à l’invalidité axée sur la personne par les fournisseurs de service
  4. Intervention directe, reconnaissance et promotion
  5. Réformes des politiques et des programmes

Adapter l’environnement physique

  • Lieu – près des transports en commun?
  • Zones accessibles pour monter dans les moyens de transports et en descendre
  • Stationnement – stationnement réservé pour les personnes en situation de handicap
  • Entrées – accès universel, c.-à-d. toutes les personnes devraient pouvoir utiliser les mêmes entrées
  • Portes – faciles à ouvrir, automatiques, etc.
  • Signalisation – accessibilité des affiches pour aider les personnes ayant divers handicaps.
  • Salles accessibles – toutes les salles devraient pouvoir être adaptées pour les personnes qui utilisent un fauteuil roulant ou un triporteur.
  • Toilettes – lieu et accessoires accessibles, p.ex. les barres d’appui, les séchoirs à mains devraient être à une hauteur adéquate, etc.

Procédures et pratiques inclusives

  • Se préparer à l’avance pour la visite de la personne;
  • S’assurer que les renseignements et les formulaires sont dans des formats accessibles;
  • Apprendre des conseils sur la communication et les pratiques inclusives;
  • Fournir un service axé sur la personne – cela signifie d’être flexible, créatif et d’ajuster les protocoles et les procédures.

Pratique inclusive pour le personnel de gestion:
Domaines importants

  1. Politiques, procédures et protocole
  2. Intervention directe – comment faites‐vous la promotion de vos services
  3. La création d’un environnement sécuritaire et accueillant – comment fournissez-vous vos services
  4. Partenariats et réseautage
  5. Établir un budget pour l’accessibilité

La promotion des services doit …

  • Les rejoindre
  • Être comprise par eux
  • Les intéresser
  • Les inciter à répondre

Créer un environnement accueillant

  1. Attitudes
  2. Communications et Information
  3. Équipement
  4. Politiques organisationnelles
  5. Architecture et lieux physiques
  1. Rendre les immeubles et les espaces accessibles
  2. Dotation en personnel inclusive
  3. Planifier une réunion accessible

- Réflections -

Questions de Réflexion :

  1. Nommez une chose que vous avez appris aujourd’hui?
  2. Comment vous sentez-vous maintenant?
  3. Quel serait votre premier pas vers une vie meilleure?

Pour plus d’information, contactez nous!

www.dawncanada.net

DAWN RAFH Canada


Date de modification :