Soutenir les familles des personnes portées disparues

(Version PDF, 1,157 ko, Aide PDF)

Rhonda Fiddler
Services aux victimes, Service de police de Regina
22 Avril 2015

Liaison concernant les personnes disparues

Recherche et développement

Formation et mise en œuvre

Soutien direct et consultation


Recherche et développement

Personnes disparues en Saskatchewan

123 personnes disparues depuis longtemps

Personnes disparues en Saskatchewan

La plupart des personnes disparues sont disparues des régions rurales de la Saskatchewan :

  • 80 personnes disparues des régions rurales

  • 15 personnes disparues de Saskatoon

  • 18 personnes disparues de Regina

  • 8 personnes disparues de Prince Albert

  • 2 personnes disparues d’Estevan

Personnes disparues en Saskatchewan



Pour chaque personne portée disparue au moins 12 personnes vivent avec la perte.

Au moins 1 476 personnes en Saskatchewan ont un proche qui est porté disparu.

Il existe peu de services en Saskatchewan pour répondre aux besoins propres à ces familles.

Pourquoi les gens disparaissent-ils?

Choix

Accident/mort subite

Enlèvement

Acte suspect

Choix

  • La personne décide de commencer une nouvelle vie et coupe tous les liens avec sa famille, ses amis, son travail et ses comptes financiers.
  • Si la personne est trouvée, les agents lui demandent s’ils peuvent informer sa famille de l’endroit où elle se trouve.
  • Si la personne refuse, les agents informent simplement la famille que la personne a été trouvée et qu’elle est en sécurité.

Accident/mort subite

  • Accidents liés à des activités (chasse, navigation, camping, randonnée)
  • La personne peut être présumée décédée, mais considérée comme une personne disparue jusqu’à ce la personne ou ses restes soient retrouvés.
  • Les hommes de race blanche sont plus susceptibles d’être portés disparus en raison de leur quête de sensations fortes.
  • Suicide/démence

Enlèvement

  • Les enfants sont plus susceptibles d’en être victimes.
  • L’enlèvement par le père ou la mère est la forme d’enlèvement la plus courante.
  • Les enlèvements par un étranger sont très rares.
  • Il est essentiel que l’enlèvement soit signalé immédiatement.
  • Alerte Amber (si les critères sont remplis)

Acte suspect

  • Rien n’indique que la personne est disparue par choix; aucune façon de disparaître par choix.
  • La personne a mené ses activités habituelles jusqu’à sa disparition.
  • La personne est victime de violence familiale.
  • Les femmes autochtones sont plus susceptibles d’être portées disparues en
    raison de leur mode de vie vulnérable (pauvreté, travail de rue, itinérance).

De quoi les familles ont-elles besoin?

Espoir

Aide financière

Prestation de services

Intervention de la police

Relations avec les médias

Soutenir l’espoir

  • Les familles des personnes disparues vivent une perte qui est difficile à décrire et qui n’a pas de fin certaine.
  • Les membres d’une même famille peuvent en être à différentes étapes de l’espoir.
  • Le travailleur de soutien doit être en mesure de soutenir l’espoir de chaque membre de la famille.
  • L’espoir peut prendre différentes formes tout au long de la recherche pour retrouver un proche.

Aide financière

Une aide financière peut être requise pour des besoins à court terme :

  • Déplacements aux endroits visés par la recherche
  • Nourriture
  • Hébergement
  • Impression d’affiches
  • Espace de répit
  • Soins aux enfants

Certaines familles peuvent également avoir besoin d’aide et de conseils pour des besoins à long terme :

  • Hypothèque ou loyer de la résidence de la personne disparue
  • Services publics
  • Impôts fonciers
  • Prêts

Trousse d’outils pour les familles

La trousse d’outils fournit aux familles les renseignements dont elles ont besoin pour :

  • Comprendre le processus d’enquête
  • Composer avec les médias
  • Créer des pages dans les réseaux sociaux en vue d’accroître la sensibilisation
  • S’occuper d’elles-mêmes
  • Avoir accès à des ressources dans la collectivité

Guide d’intervention des travailleurs de soutien

Le guide d’intervention donne aux travailleurs de soutien les outils nécessaires pour :

  • Présenter et utiliser efficacement la trousse d’outils pour les familles
  • Faire participer les familles et soutenir l’espoir
  • Avoir accès aux services de consultation des agents de liaison
  • Trouver les services de soutien dans la collectivité et y avoir accès

Liens avec la collectivité

Les rencontres avec les organismes communautaires permettent de faire ce qui suit :

  • Explorer comment l’organisme peut répondre aux besoins propres aux familles
  • Apprendre et comprendre le processus relatif aux personnes disparues du point de vue des familles et les mesures qui sont prises pour offrir de l’aide
  • Discuter des services futurs et de la façon d’établir des rapports à l’échelle locale et provinciale
  • Comité canadien d’aide aux familles des personnes disparues

Mise en œuvre et formation

Rencontres avec les organismes d’application de la loi

Formation provinciale en Saskatchewan

Réunions d’organismes

Rencontres avec les organismes d’application de la loi

  • Description des pratiques exemplaires en matière de liaison concernant les personnes disparues
  • Examen du protocole d’aiguillage
  • Discussion relative aux cas historiques

Formation provinciale en Saskatchewan

  • Offerte à tous les employés des services aux victimes au sein des services de police de la Saskatchewan
  • Première série de séances de formation dans trois endroits
  • Dernière série de séances de formation dans un endroit centralisé

Réunions d’organismes

  • Trouver des ressources pour les familles des personnes disparues
  • Informer les collectivités au sujet du programme de liaison concernant les personnes disparues et des personnes disparues en Saskatchewan
  • Encourager les organismes de counseling à offrir des services de counseling spécialisés relatifs aux pertes ambiguës

Soutien direct et consultation

Selon le protocole d’aiguillage appelé Missing Persons - Police Referrals to Victim Services in Saskatchewan Protocol, les dossiers de personnes disparues doivent répondre à un des critères suivants :

  • Ils sont de nature suspecte ou inhabituelle
  • Ils nécessitent la tenue d’une enquête par le groupe des crimes graves
  • Ils nécessitent une opération de recherche et sauvetage
  • Des membres de la famille ou d’autres personnes touchées sont désemparés et ont besoin de soutien
  • Des membres de la famille ou d’autres personnes touchées ont demandé l’aide des services aux victimes

Soutien aux familles des personnes disparues

  • Aider et appuyer les familles des personnes disparues
  • Servir de lien entre les familles et les enquêteurs
  • Fournir des renseignements et des services d’aiguillage
    • Services de counseling spécialisés
    • Loi sur la présomption de décès de la Saskatchewan
    • Subvention fédérale pour les parents d’enfants assassinés ou portés disparus
  • Consulter les ressources internes
    • Agents des ressources autochtones
    • Unités culturelles
    • Bénévoles

Soutien aux familles des personnes disparues – aiguillages

Les organismes qui offrent des services aux familles des personnes disparues doivent être :

  • Accessibles
  • Accommodants
  • Souples
  • Opportuns
  • Sensibles aux différences culturelles
    • Population immigrante
    • Taux plus élevé de femmes autochtones portées disparues

Soutien culturel

  • Aînés
  • Unités culturelles
  • Collectivité
    • Services de sensibilisation des immigrants
    • Enseignement traditionnel autochtone/guérison traditionnelle autochtone

Les familles peuvent avoir besoin de services de counseling spécialisés pour gérer la perte particulière qu’elles ont subie.

Qu’est-ce qu’une perte ambiguë?

  • La personne disparue n’est pas présente physiquement, mais elle est présente psychologiquement au sein de la famille.
  • Il n’y a aucune confirmation que le proche porté disparu est décédé, qu’il reviendra ou que la famille redeviendra comme avant.

Consultations provinciales

  • Consultation à l’égard d’un dossier qui répond aux critères du protocole d’aiguillage
  • Conseils sur les pratiques exemplaires en matière d’intervention directe à l’intention du personnel de soutien
  • Trousses d’outils/guides de soutien
  • Renseignements sur la participation des familles
  • Idées pour soutenir l’espoir et gérer les pertes ambiguës
  • Aide pour établir des liens avec les ressources et combler les lacunes à l’égard
    des services

Chezanne Shewchuk
Services aux victimes de Prince Albert
cshewchuk@papolice.ca
306-953-4357

Rhonda Fiddler
Services aux victimes de Regina
rfiddler@reginapolice.ca
306-777-6372

Dorthea Swiftwolfe
Services aux victimes de Saskatoon
dorthea.swiftwolfe@police.saskatoon.sk.ca
306-657-8667

Date de modification :