Collaboration fructueuse avec les victimes d’actes criminels

(Version PDF, 1,087 ko, Aide PDF)

Maureen Parsley, Service de la sécurité des victimes, Sécurité des collectivités et prévention de la criminalité, ministère de la Justice de la Colombie-Britannique
Carolyn Sinclair, directrice générale - Police Victim Services of British Columbia
Tara George, gestionnaire -Services régionaux aux victimes, Service correctionnel Canada
Patrick Storey, directeur régional - Communications, Commission des libérations conditionnelles du Canada
Simplification des services d’information offerts aux victimes d’actes criminels – Partenariat en action
22 Avril 2015

Comment le partenariat s’est-il formé?

Les grands moments de l’évolution

Les grands moments de l’évolution

Comité consultatif sur les victimes

  • Établi en 1996;
  • Meurtre de Dennis Fichtenberg par un homme mis en liberté conditionnelle;
  • Créé grâce aux efforts de Marjean Fichtenberg et d’autres victimes;
  • Le Service correctionnel du Canada et la Commission des libérations conditionnelles du Canada ont été les premiers partenaires;
  • Les SPVCB et la CSCP sont devenus partenaires en 2013;
  • Fournit des conseils relatifs aux préoccupations des victimes et aux questions propres à celles-ci;
  • Parraine un forum annuel pour la tenue d’une discussion générale sur les questions qui touchent les victimes.

Certaines choses sont se simples...

  • If the offender enters federal custody or applies for parole you will need to register with the Correctional Service of Canada (CSC) or the Parole Board of Canada (PBC) for notification. Tick the box below and the Victim Safety Unit wil forward this form to CSC/PBC at the time of sentence or parole application and they will determine your eligibilty for federal registration.
    • If the offender applies for parole or is transferred to federal custody, I want to register with CSC/PBC for victim notification. By checking this box, I give permission to the Victim Safety Unit to forward this form to CSC/PBC on my behalf.
  • If the offender is currently in federal custody or eligible for parole, please contact: CSC at 1-866-806-2275 or PBC at 1-866-789-INFO (4636).
  • I am the victim named in this form, or the parent/guardian/legal representative of the named victim. I am requesting notification about the accused/offender/respondent. By signing this Application Form, I give permission (where applicable) to the Victim Safety Unit to release information to the Contact Person that I have named above.
  • Signature:
  • Date:

La connaissance et la sagesse découlent de l’information...

  • La mise en commun des connaissances a donné les résultats suivants :
    • Sagesse pratique;
    • Nouvelles ressources et nouveaux outils;
    • Réseaux plus importants et plus étendus;
    • Meilleure communication.

Nous vous accompagnons tout au long du processus

Nous vous accompagnons tout au long du processus

Nous vous accompagnons tout au long du processus

Nous vous accompagnons tout au long du processus

Nous vous accompagnons tout au long du processus

Travaux en cours

  • Procédures d’opération conjointe;
  • Meilleure coordination concernant les dossiers « K » du programme de notification des victimes;
  • Préoccupations de la victime en matière de sécurité et de proximité en ce qui a trait à la libération conditionnelle;
  • Changements procéduraux au sein des services d’aide aux victimes de la division « E » de la GRC;
  • Division des appels en matière pénale de la Couronne;
  • Échange d’ententes de service.

Ensemble nous pouvons!

L’évolution poursuit son cours...

  • Appels relatifs à une
    infraction punissable
    par mise en
    accusation :
    • Qui doit
      communiquer avec
      les autres partenaires
      lorsqu’un appel est
      interjeté?
D’un gland minuscule un puissant chêne va croître!

Pour aller hardiment là où personne ne l’a précédé

Que nous réserve l’avenir?

  • L’an dernier, le Colloque du CCV a mis l’accent sur la rencontre des organismes de services aux victimes en préparation de la Charte des droits des victimes :
    • De plus vastes consultations (p. ex. le curateur public, les avocats de la Couronne);
    • Formation réciproque du personnel des autres organismes et sensibilisation de ceux-ci;
    • Plus grande participation des victimes à la conception et la prestation des services;
    • Meilleure collaboration fédérale-provinciale;
    • Prestation de meilleurs services, en plus grande quantité, aux victimes d’actes criminels.


À gauche sur la rue Biddle

Discussion?
Questions?

Date de modification :