La Missing Children Society of Canada

Saviez vous que chaque année au Canada 50 000 enfants sont portés disparus? La Missing Children Society of Canada a été créée en 1986 pour aider les familles d'enfants disparus. L'organisme a pour mission de rendre les enfants portés disparus aux familles qui les cherchent grâce à des enquêtes professionnelles, à l'intervention d'urgence, à la sensibilisation du public et à des programmes de soutien des familles.

Découvrez commet cette organisation utilise la technologie pour contribuer au retour en toute sécurité des enfants portés disparus.

 Transcript

JUDY PETERSON:
Lindsey était une jeune fille magnifique. Elle était athlétique, drôle et artistique.

JUDY PETERSON:
Lindsey était âgée de quatorze ans en 1993. Elle a été vue pour la dernière fois alors qu'elle marchait sur un chemin de campagne de Comox Valley. Nous croyons qu'elle faisait de l'autostop et qu'elle ne s'est jamais rendue en ville. Elle a simplement disparue.

JUDY PETERSON:
La dernière chose que je lui ai dite, c'est que je l'aimais et que je m'ennuyais d'elle. Je ne l'ai plus jamais revue et je n'ai jamais su ce qui lui est arrivé.

AMANDA PICK:
En général, depuis des années que l'organisation offre des services, on utilisait des affiches pour informer les gens des cas dont on s'occupait.

JUDY PETERSON:
Les premières semaines, je me suis installée devant ma machine à écrire et j'ai préparé moi-même un avis de disparition. Je l'ai fait imprimer en couleur et une amie m'a conduite partout en ville; avec mon ruban à gommer, j'ai collé des affiches partout dans l'espoir de pouvoir recueillir de l'information.

AMANDA PICK:
Depuis quatre ans, nous nous efforçons de trouver des manières d'utiliser la technologie pour retrouver les enfants disparus.

AMANDA PICK:
Nous avons mis en place ce que nous appelons un programme de recherche qui utilise différents outils technologiques. Le premier, c'est notre réseau le plus précieux; les Canadiens qui nous donnent accès à leurs fils de nouvelles sur les réseaux sociaux. Ça ne s'est jamais vu auparavant. Essentiellement, ça nous permet de former le tout premier groupe de recherche en ligne. Les gens peuvent donc nous donner accès à leurs fils de nouvelles sur Facebook ou Twitter afin qu'on puisse publier des avis directement dans le fil de nouvelles. Lorsque vous nous donnez accès à votre fil de nouvelles, tous vos amis voient ce qui est publié. Maintenant, nous avons accès à des millions de Canadiens d'un bout à l'autre du pays grâce aux fils de nouvelles sur les médias sociaux.

INSPECTEUR CLIFF O'BRIEN:
Nous savons que les délinquants, lorsqu'ils enlèvent un enfant, ont besoin de temps et misent sur l'anonymat. Si nous pouvons faire circuler l'information et les photos des gens aux bonnes personnes et aux bons moments, le plus vite possible, ça va nous aider. De cette façon, nous avons de bien meilleures chances de retrouver l'enfant et de le rendre à sa famille.

AMANDA PICK:
Il existe un programme incroyable appelé CodeSearch qui permet aux entreprises canadiennes et à leurs employés de nous joindre au moyen d'une application pour qu'on puisse leur envoyer immédiatement de l'information sur un enfant disparu. Ils n'ont qu'à ouvrir un lien et immédiatement, ils sont mis en contact avec la police et peuvent lui fournir de l'information critique.

INSPECTEUR CLIFF O'BRIEN:
CodeSearch nous permet d'envoyer presque instantanément de l'information concernant un enfant disparu. Parfois, on veut vraiment cibler une collectivité. Dans d'autres cas, on veut informer plusieurs provinces ou encore le pays en entier. CodeSearch nous permet de le faire très très facilement et très efficacement.

JUDY PETERSON:
Je crois que si cet outil avait existé lorsque Lindsey a disparu, nous aurions obtenu des réponses et nous saurions ce qui lui est arrivé. Si les autorités avaient pu avoir accès à 70 % de ce secteur et à toutes les personnes qui sont passées sur le même chemin les gens se seraient rappelés tout de suite, car seules quelques heures se seraient écoulées.

INSPECTEUR CLIFF O'BRIEN:
Je peux vous assurer qu'il n'y a aucun organisme d'exécution de la loi dans ce pays qui puisse oublier un enfant disparu, et que nous travaillons encore aux dossiers.

JUDY PETERSON:
Je ne pourrais jamais arrêter de la chercher. Ma plus grande peur, c'est de ne jamais savoir ce qui lui est arrivé.

AMANDA PICK:
Pour les gens comme Judy et Lindsey et les autres familles partout au pays, ce programme travaille sans relâche à trouver de l'information. Il y a des réponses à toutes nos questions, et il faut qu'on les trouve.

JUDY PETERSON:
Connectez-vous à vos comptes de médias sociaux, donnez-nous accès à votre carnet d'adresses Facebook et aidez-nous à retrouver les enfants disparus. Et dites à vos amis de faire la même chose, car plus nous sommes nombreux à utiliser cette technologie, plus de réponses on obtiendra.

AMANDA PICK:
Le but du programme n'est pas seulement de retrouver des enfants disparus, mais aussi de prévenir la disparition d'autres enfants dans le futur.

 
Date de modification :