Service d'aide aux victimes - « chien de réconfort »

Rencontrez Caber, le premier « chien de réconfort » travaillant dans un service d'aide aux victimes au Canada. Aux côtés de Kim Gramlich, coordonnatrice des services aux victimes de la police de Delta, Caber est dépêché pour aider des victimes et des témoins d'actes criminels dans divers contextes. Au cours de ses deux années et demie de service, Caber a aidé plus de 500 victimes.

Transcription

Kim Gramlich, Coordonnatrice des services aux victimes, Service de police Delta :
Caber est un retriever du Labrador blond et il est âgé d'à peine cinq ans.

Kim Gramlich, Coordonnatrice des services aux victimes, Service de police Delta :
Le travail de Caber est d'appuyer et de réconforter les personnes qui ont été victims d'actes criminels et de traumatismes.

Kim Gramlich, Coordonnatrice des services aux victimes, Service de police Delta :
Caber a travaillé avec des adultes, et bien entendu, des enfants, et ce faisant il a répondu aux besoins de victimes de violence familiale, de mort subite, d'incendie criminel, d'agressions sexuelles sur des enfants; à tous les types d'actes criminels et de traumatismes.

Kim Gramlich, Coordonnatrice des services aux victimes, Service de police Delta :
Il y a deux ans, il y a eu un événement très tragique où une jeune fille a été assassinée dans un parc local par un agréable samedi après-midi.

Nicole, Amie d'une victime :
Mon amie et coéquipière de l'équipe de soccer a été tuée dans la collectivité.

Kim Gramlich, Coordonnatrice des services aux victimes, Service de police Delta :
Elle était, vous savez, une victime très innocente et la tragédie a été très dévastatrice, de toute évidence, pour la famille, ses amis, les écoles locales et l'ensemble de la collectivité.

Kim Gramlich, Coordonnatrice des services aux victimes, Service de police Delta :
Caber a été invité à venir à l'école du voisinage que fréquentait la victim et on lui a ordonné de s'asseoir à côté de son pupitre en son absence pour que la présence de Caber permette de réconforter et d'appuyer ses camarades de classe.

Nicole, Amie d'une victime :
Et dès que les élèves ont vu Caber, ils se sont lancés sur lui, l'ont flatté et Caber a réussi à faire sourire tous les enfants présents.

Kim Gramlich, Coordonnatrice des services aux victimes, Service de police Delta :
Les enfants se mettent ensuite à parler entre eux, et en peu de temps, tiennent des discussions saines et honnêtes à propos de leurs entiments et ainsi de suite. L'exercice a donc été extrêmement efficace et assez transformationnel.

Nicole, Amie d'une victime :
Il y a des émotions qui transpirent d'un animal et qu'on ne ressent pas chez un humain, en raison de l'amour inconditionnel que vous ressentez.

Kim Gramlich, Coordonnatrice des services aux victimes, Service de police Delta :
Les chiens se fichent de la couleur de votre peau, de votre origine ethnique, de l'endroit où vous travaillez ou du salaire que vous gagnez. Ils vous aiment inconditionnellement et les gens sont profondément touchés par cette marquee d'affection et d'amour.

Kim Gramlich, Coordonnatrice des services aux victimes, Service de police Delta :
Caber a reçu deux ans et demi d'entraînement de la Pacific Assistance Dog Society, connue sous le nom PADS. PADS entraîne et élève différentes races de chiens en vue d'offrir à des gens de divers milieux l'appui dont ils ont besoin.

Kim Gramlich, Coordonnatrice des services aux victimes, Service de police Delta :
Et dessert l'ensemble du Canada si une autre agence voulait lancer une telle initiative une fois dotter du soutien à l'interne. J'encourage les gens à faire affaire avec une école comme PADS qui a obtenu une accreditation par l'entremise d'Assistance Dogs International.

Kim Gramlich, Coordonnatrice des services aux victimes, Service de police Delta :
Vous savez que PADS nous a fourni Caber et ce dernier a assumé ses fonctions à merveille, et a même dépassé nos attentes à son égard.

Nicole, Amie d'une victime :
C'est très inspirant de voir Caber être le premier chien au Canada à jouer ce role et j'espère qu'il y en aura beaucoup d'autres parce que Caber vient vraiment en aide aux enfants et aux adolescents, et même aux adultes, qui vivent des situations difficiles.

Kim Gramlich, Coordonnatrice des services aux victimes, Service de police Delta :
Quelles sont les prochaines étapes? Aux États-Unis, on utilise les chiens dans les tribunaux. Nous espérons pouvoir faire de même ici au Canada.

Kim Gramlich, Coordonnatrice des services aux victimes, Service de police Delta :
Ma relation avec Caber est extraordinaire. Il est mon partenaire; il est avec moi 24 heures sur 24, il vient travailler avec moi le matin et revient avec moi à la maison en fin de journée.

Kim Gramlich, Coordonnatrice des services aux victimes, Service de police Delta :
Je suis tellement fière de Caber. Lorsqu'on peut constater à quel point les gens sont touches par sa présence, et lorsqu'ils te disent c'est exactement ce dont j'avais besoin c'est très touchant et réconfortant, surtout de savoir qu'on a pu venir en aide à quelqu'un d'une façon aussi significative; c'est vraiment ce qui me plaît le plus.

Texte à l'écran :
Le programme Trauma K-9 du Service de police de Delta a été mis en place grâce au soutien du Gouvernement du Canada.

Texte à l'écran :
Au cours de ses deux premières années et demie de services, Caber est venu en aide à quelque 500 victims.

Date de modification :