Prix d’excellence pour les juristes en soutien aux victimes d’actes criminels dans le cadre de la Semaine des victimes et des survivants d’actes criminels 2023

Les opinions exprimées dans les biographies des lauréats sont strictement celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles du ministère de la Justice Canada.

Michael Himmelman

À propos du prix

Le Prix d’excellence pour les juristes en soutien aux victimes d’actes criminels est une façon pour le gouvernement du Canada de reconnaître un juriste qui :

  1. A fait preuve d’une remarquable capacité à soutenir les victimes d’actes criminels en tenant compte des sensibilités et traumatismes, en traitant les victimes avec la plus grande courtoisie, compassion et le plus grand respect
  2. A inspiré les autres juristes et encourage les meilleures pratiques en matière de soutien aux victimes d’actes criminels; et
  3. S’assure que les victimes d’actes criminels connaissent leurs droits ainsi que les services, l’aide et les lois en place pour les soutenir, eux et leur famille

Conformément au processus de nomination publique, le comité national organisateur de la Semaine des victimes et des survivants d’actes criminels 2023 a examiné les dossiers des candidats et a sélectionné un lauréat.

Michael Himmelman (il)

Nous avons le plaisir d’annoncer que Michael Himmelman, avocat général du Service des poursuites du Manitoba à Winnipeg (Manitoba), est le lauréat du Prix d’excellence pour les juristes en soutien aux victimes dans le cadre de la Semaine des victimes et des survivants d’actes criminels 2023.

Michael Himmelman incarne les critères pour lesquels ce prix a été conçu. Il a fait preuve d’une remarquable capacité à soutenir les victimes d’actes criminels en étant toujours fiable, respectueux, respectable et implacable dans la façon dont il poursuit la justice pour les victimes. Michael a inspiré d’autres juristes et promu les meilleures pratiques en démontrant à d’autres personnes travaillant au sein du système judiciaire que la cérémonie, les relations avec la famille et la prise en compte des pratiques culturelles constituent une part importante du travail de la justice. Michael a également veillé à ce que les victimes d’actes criminels aient connaissance de leurs droits, des services, de l’assistance et des lois disponibles pour les aider, en s’assurant d’adopter la dynamique d’équipe entre les familles, les services d’aide aux victimes, les organisations communautaires et les autres partenaires lorsqu’ils travaillent sur un dossier.

Biographie du lauréat

Michael Himmelman est actuellement avocat général au Service des poursuites du Manitoba (SPM). Michael a été admis au barreau des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut en 2000. Avant d’arriver au Manitoba en 2009, Michael était avocat de la Couronne au Service des poursuites pénales du Canada à Yellowknife, menant des poursuites en vertu du Code criminel et de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances sur les circuits judiciaires des Territoires du Nord-Ouest. Michael a ensuite fait la transition vers le travail de circuit à partir du bureau du SPM à Thompson, et a mené des procès complexes dans tout le Manitoba.

Michael a officiellement encadré de jeunes procureurs de la Couronne pendant de nombreuses années dans le cadre du programme de mentorat du SPM, et offre une formation interne dans les domaines de la preuve par l’ADN et du développement professionnel. Il a développé une expertise dans la présentation de preuves médico-légales et dans les litiges fondés sur la Charte, et continue de poursuivre des affaires complexes et très médiatisées dans tout le Manitoba et le Nunavut.

En tant que procureur de la Couronne non autochtone, Michael a récemment été affecté à une affaire liée aux Femmes, filles et personnes 2ELGBTQI+ autochtones disparues et assassinées. Dans le cadre de cette affaire, il a rencontré la famille aussi souvent qu’elle le demandait, s’est engagé auprès d’organisations communautaires autochtones et s’est constamment efforcé de faire en sorte que l’histoire de la victime soit racontée. Le respect constant de Michael pour la victime et sa famille les a encouragés à poursuivre le processus juridique, malgré leur méfiance à l’égard du système judiciaire. Michael a compris et respecté cette méfiance et l’a combattue en étant simplement digne de confiance.