Prix d’excellence pour les services d’aide aux victimes d’actes criminels dans le cadre de la Semaine des victimes et des survivants d’actes criminels 2023

Les opinions exprimées dans les biographies des lauréats sont strictement celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles du ministère de la Justice Canada.

Laura Ducharme

À propos du prix

Le Prix d’excellence pour les services d’aide aux victimes d’actes criminels est une façon pour le gouvernement du Canada de reconnaître un individu qui :

  1. A aidé les victimes et les survivants d’actes criminels à se prendre en charge
  2. A inspiré les autres fournisseurs de services et promeut les meilleures pratiques en matière de soutien aux victimes et aux survivants d’actes criminels; et
  3. A accompli des changements significatifs qui améliorent l’expérience des victimes d’actes criminels au Canada

Conformément au processus de nomination publique, le comité national organisateur de la Semaine des victimes et des survivants d’actes criminels 2023 a examiné les dossiers des candidats et a sélectionné une lauréate.

Laura Ducharme (elle)

Nous avons le plaisir d’annoncer que Laura Ducharme, agente de mobilisation communautaire à HomeFront à Calgary (Alberta), est la lauréate du Prix d’excellence pour les services aux victimes d’actes criminels dans le cadre de la Semaine des victimes et des survivants d’actes criminels 2023.

Laura Ducharme incarne les critères pour lesquels ce prix a été conçu. Elle a aidé les victimes et les survivants d’actes criminels à se prendre en charge grâce à son travail de développement du Programme de procès en matière de violence familiale, qui soutient les victimes de violence familiale tout au long de l’évolution de leur dossier dans le système judiciaire. Laura a ouvert la voie à ce programme et, à ce jour, des milliers de victimes continuent d’être soutenues alors qu’elles traversent l’étape délicate du traumatisme de la violence familiale et de la procédure judiciaire. Laura a inspiré d’autres fournisseurs de services et promu les meilleures pratiques en matière de soutien aux victimes et aux survivants d’actes criminels en fondant et en continuant à présider le comité « Strengthening the Spirit » (« Renforcer l’esprit »), qui a joué un rôle essentiel dans la fourniture de services de traitement pertinents et adaptés à la culture dans toute l’Alberta. Laura a accompli des changements significatifs qui ont amélioré l’expérience des personnes touchées par le crime au Canada en ne refusant jamais ou en ne manquant jamais l’occasion de soutenir une personne dans le besoin et en prenant en charge les dossiers les plus graves et les plus risqués pour assurer la sécurité de la victime et la responsabilisation du délinquant.

Biographie de la lauréate

Laura travaille dans le secteur de la violence familiale depuis plus de 25 ans. Elle a consacré une grande partie de son temps à travailler avec HomeFront et à soutenir les victimes et les survivants de la violence familiale dans leur parcours au sein du système judiciaire. Elle a d’abord été travailleuse en service social individualisé lors de la création de HomeFront et du premier tribunal spécialisé en violence familiale de l’Alberta. Elle dirige aujourd’hui des comités et des projets visant à soutenir les victimes et les survivants d’actes criminels. Laura a joué un rôle important dans la réussite du modèle d’intervention judiciaire de HomeFront et a participé à la création de plusieurs programmes autochtones axés sur la sécurité, le traitement et le bien-être des victimes. Laura entretient une relation profonde et aimante avec sa famille et sa culture. Ayant des racines autochtones, elle a intégré ses connaissances et sa culture dans son travail et a joué un rôle important dans la création de modèles de meilleures pratiques et dans la création d’un impact significatif dans le domaine de la violence familiale.

Laura a joué un rôle central dans la création de modèles de bonnes pratiques en matière de traitement et de soutien des victimes autochtones de la violence familiale. Elle a fondé et préside toujours le comité « Strengthening the Spirit » (« Renforcer l’esprit »), et a inspiré et engagé plusieurs communautés des Premières nations dans la création de stratégies de prévention et d’intervention réactives et durables par le biais de l’élaboration de leurs propres réponses coordonnées en matière de meilleures pratiques dans le domaine de la violence familiale. Elle veille à ce que ces programmes et initiatives soient culturellement pertinents et conformes à la culture et aux valeurs autochtones.

Au cours de ses nombreuses années passées en première ligne, Laura a toujours placé le bien-être et la sécurité des victimes au premier plan de son travail. La compassion de Laura est profonde et sa connaissance des traumatismes aide les victimes et les délinquants à retrouver une vie plus saine. Les nombreux faits marquants et réalisations de Laura au cours de sa carrière montrent à quel point elle s’efforce de créer des changements significatifs afin que les victimes puissent s’exprimer et bénéficier du soutien dont elles ont besoin pour guérir et surmonter leurs traumatismes.